Newsletters Espace adhérent
Nos actualités

< Retour

Voiture électrique : supervision, exploitation, services

06 Oct. 20

Pas de VE sans infrastructure de recharge ! Avant d’investir dans des bornes, le gestionnaire de flotte doit soigneusement réfléchir au besoin et aux ressources de l’entreprise. En effet, l’usage et la configuration du site détermineront le nombre et la puissance (charge lente ou rapide) des bornes à installer. Le donneur d’ordre devra aussi choisir entre charge gratuite ou payante et entre réseau ouvert ou fermé (voir ci-dessous).

Usages privatifs et usages ouverts
L’entreprise qui décide d’installer un point de charge sur un parking doit choisir entre borne privée et borne ouverte.
Une borne est dite privée lorsque l’usage est réservé aux personnes autorisées (par ex. salariés et visiteurs) et/ou aux véhicules de l’entreprise. Dans ce cas, la tarification est fixée librement par l’exploitant et le point de charge n’est pas référencé dans les données publiques.
Au contraire, une borne est dite « ouverte » lorsqu’elle est accessible à l’ensemble du public selon une tarification non-discriminatoire (notion qui sera précisée dans un prochain décret IRVE à venir suite à la loi LOM). Dans ce cas, la borne figure dans les données publiques et sera visible sur les cartes des autres opérateurs de recharge, par exemple sur l’application Izivia. Grâce à la connexion à la plateforme GIREVE, la borne accepte les pass d’autres opérateurs comme moyen de paiement (principe d’interopérabilité).
Le choix entre borne privée et borne ouverte importe s’agissant des aides publiques. Si toutes les bornes sont éligibles aux aides Advenir, le plafond d’aide est plus élevé pour une borne publique que pour une borne privée.

Le type de prises à installer sur les bornes de recharge accessibles au public n’est pas choisi par le gestionnaire de flotte. Le type de prises est un standard européen adopté par le décret IRVE de 2017. Le décret impose le connecteur type 2 pour la charge normale (de 3,7 à 22 kW) et le tri-standard pour la charge rapide (au-delà de 22 kW) jusqu’à la fin 2024. Passée cette échéance, seuls les chargeurs Combo 2 et type 2 seront exigés.

En revanche, le donneur d’ordre a le choix entre des bornes de recharge de puissances différentes. Jusqu’à 22 kW, les bornes sont en courant alternatif (AC) et sont des prises femelles : c’est l’usager qui branche le câble à la borne. Au-delà de 22 kW, les bornes sont en courant continu (DC) et sont des prises mâles : comme dans une station-service, l’usager branche le câble directement à son véhicule.

Comme l’illustre ce tableau, il faut donc veiller à l’adéquation entre le type de VE et le type de borne :

On le comprend, il s’agit pour des non spécialistes d’évaluer correctement leurs besoins pour optimiser leurs coûts. Conscient de cette difficulté, EDF réalise un audit économique et technique permettant de concevoir la solution la plus adaptée aux besoins et aux contraintes du maître d’ouvrage.
Pour l’installation de bornes de recharge, la filiale d’EDF Izivia accompagne ses clients pour toutes les étapes avec son offre « smart entreprise. » Fer de lance de la stratégie de mobilité électrique du groupe, Izivia exploite à ce jour plus de 9 000 points de charge et permet grâce à son Pass de donner accès à plus de 100.000 points de charge à travers l’Europe.

Outre la fourniture et l’installation des bornes, Izivia prend en charge les demandes de subventions Advenir, l’exploitation technique, la supervision, la maintenance, ainsi que les services aux usagers (monétique, réservations). Le savoir-faire d’Izivia inclut la « charge intelligente » (« smart charging ») : Izivia propose des solutions permettant de déclencher les charges au meilleur moment compte tenu du prix de l’électricité et des appels de puissance sur le site.
Le groupe EDF propose aussi des solutions pour l’installation de bornes de recharge au domicile de vos salariés. La plateforme IZI by EDF offre partout en France un accompagnement pour l’ensemble des travaux. EDF propose enfin des solutions pour la facturation et le remboursement des charges aux salariés.
PSA électrifie sa flotte de véhicules et choisit IZIVIA pour équiper ses sites tertiaires et industriels en bornes électriques. L’opérateur installera et exploitera sur les 5 prochaines années, des infrastructures de recharge sur plus de 30 sites, situés dans 8 pays à travers l’Europe. Les bornes de recharge, d’une puissance entre 7 et 22 kW pourront alimenter les voitures électriques de la flotte d’entreprise du groupe PSA, ainsi que les véhicules personnels des collaborateurs ou des visiteurs. Une solution de smartcharging permettra d’éviter les pics d’appels de puissance électrique.

Newsletter

Nos anciennes newsletters consultables

Pour recevoir toutes nos actualités,
abonnez-vous à notre newsletter