Newsletters Espace adhérent
Nos actualités

< Retour

Véhicule électrique et numérique au service de la transition énergétique

18 Juin. 19

Le secteur du véhicule électrique est en plein essor, avec une croissance des immatriculations de 71% entre avril 2018 et 2019 ! Notre région compte de nombreux atouts : déjà 1000 bornes de recharge et des constructeurs comme Renault annonçant en 2018 un investissement massif dans sa plateforme de Douai pour répondre à la croissance du marché. C’est un secteur stratégique de développement de notre économie régionale. Quel rôle joue précisément le véhicule électrique dans la transition énergétique ?

Pour répondre à cette question, Polénergie était présent en mai dernier au salon international du véhicule électrique EVS 32 de Lyon (qui fêtait tout de même son 50ème anniversaire !) pour témoigner de l’apport de cette révolution dans le paysage énergétique européen.

Le véhicule électrique sera aussi bien un moyen de locomotion qu’un moyen de régulation des réseaux, notamment grâce aux technologies de Vehicle to Grid (V2G). EDF a notamment officialisé lors du salon le lancement d’une nouvelle filiale «DREEV » en partenariat avec la start-up californienne NUUVE. Son directeur technique Laurent Feltin nous explique : « la borne communique avec le véhicule « V2G ready » qui peut permettre l’injection de courant sur le réseau en cas de besoin. NUUVE est rémunéré pour les services apportés au réseau via les différents mécanismes (type NEBEF) et en redistribue une partie aux utilisateurs. Gain attendu pour le conducteur : 20€ par mois et par batterie, soit le prix de la recharge, ce qui approcherait celle-ci de la gratuité, dans les conditions actuelles». En compensant l’intermittence de la production des ENR solaire et éolienne, le V2G facilite l’introduction massive de ces nouvelles énergies.

Au delà des avancées sur les technologies de stockage, de nouvelles applications comme BeNomad permettent de maximiser l’efficacité énergétique du véhicule et donc son autonomie. Calcul du meilleur itinéraire, prise en compte des données météo et de trafic, l’application permet ainsi au conducteur de réduire son anxiété vis à vis de l’autonomie. Jérome Hess, le Directeur commercial nous explique : « l’application va pouvoir prendre en compte de nombreuses données pour vous permettre d’arriver à bon port en limitant le temps de recharge, notamment la puissance des bornes qui se trouvent sur votre route et le nombre de km qu’il vous reste à parcourir. C’est ce genre d’informations qui vont guider la décision de s’arrêter ou non. »

Pour accélérer la diffusion de la mobilité électrique, une filiale de la Caisse des Dépôts, NEoT – green mobility a été spécialement créée pour faciliter l’accès des collectivités à des flottes de véhicules électriques ou des infrastructures de recharge. Juliette Bulté analyste chez NeoT prend alors l’exemple d’un partenariat avec Navya le fournisseur de navettes autonomes : les collectivités peuvent maintenant s’équiper sans investissement sous forme d’une location longue durée pour des services innovants qui ne seront plus présents uniquement dans les grandes métropoles. Nous jouons ainsi à 100% notre rôle de diffuseur d’innovations au service des territoires. »

Ce salon très riche nous a permis de comprendre que les deux secteurs de la production électrique et de l’automobile, bousculés aujourd’hui par les nouveaux géants du numérique, avaient encore de belles histoires à nous écrire pour révolutionner notre quotidien en apportant des modes de transport plus doux, propres au service du système énergétique décarboné de demain.

Pour retrouver les coordonnées des interlocuteurs rencontrés ou demander un recueil complet d’information, n’hésitez pas à nous contacter : contact@polenergie.org

Newsletter

Nos anciennes newsletters consultables

Pour recevoir toutes nos actualités,
abonnez-vous à notre newsletter