Newsletters Espace adhérent
Nos actualités

< Retour

Une nouvelle stratégie de spécialisation pour les Hauts-de-France

09 Mar. 21

Dans le cadre de la programmation 2021-2027 des fonds européens, l’Union européenne demande à toutes les régions d’élaborer une « stratégie de spécialisation intelligente » (« smart specialization strategy ») pour la recherche et l’innovation sur leur territoire : c’est la S3. Son principe est simple : chaque région doit concentrer ses ressources sur les domaines d’innovation pour lesquels elle a les meilleurs atouts par rapport aux autres régions européennes.

Cette S3 se construit prioritairement au travers de l’examen de voies de spécialisation au sein des bureaux des DAS (Domaines d’Actions Stratégiques) mis en place par la région, mais aussi au travers de séminaires inter-régionaux ou actions spécifiques de l’UE destinées à certaines régions, dîtes en transition, dont les Hauts-de-France.

Ce sont finalement 7 domaines d’actions stratégiques qui sont retenus dans cette nouvelle S3 des Hauts-de-France pour la période 2021-2027. Nous les citons : i) les mobilités, ii) Santé-Nutrition, iii) la bioéconomie, iv) les industries culturelles et créatives, v) les matériaux, vi) les énergies, vii) le numérique. Sur le volet énergie, la S3 cite de manière non limitative la chaleur fatale, la méthanisation, le stockage de l’énergie et donne aux métropoles de Dunkerque et Amiens un rôle plus structurant de tête de réseau. Loin de cloisonner l’activité économique et académique, les 7 DAS sont appelés à trouver les voies de collaboration entre eux : les mobilités ne sont pas sans lien avec les énergies ; ces dernières ont à composer avec le numérique, la bioéconomie et les matériaux…

A cela, s’ajoutent 8 pistes de spécialisation intelligente, dont 4 concernent plus particulièrement les actions de Pôlénergie : ambition maritime (port du futur, décarbonation industrielle, décarbonation de la logistique,..), bioressources durables (valorisation des déchets, production de biogaz, d’hydrogène, gaz de synthèse), économie circulaire (valorisation des déchets,..) et efficacité énergétique décarbonée (ENR, gaz de synthèse, stockage de l’énergie, valorisation de la chaleur fatale, réseaux énergétiques intelligents,..). Ces 8 priorités sont ainsi proposées à l’Europe pour mobiliser 346 millions d’euros des fonds européens FEDER, au bénéfice des entreprises et laboratoires.

Cette manne vient soutenir l’effort de la région pour accélérer son développement. Si les Hauts-de-France reste l’une des régions les plus attractives pour les investissements étrangers et l’implantation de nouvelles entreprises, elle accuse un retard structurel en matière de PIB par habitant, taux de chômage, taux d’emploi dans les secteurs hightech, taux d’emplois dans la R&D et digitalisation des PME. De la même manière que le plan de relance régional, la S3 veille ainsi à articuler 3 points de vigilance : écologie, compétitivité et cohésion.

Pour chacun des DAS, est mis en place un Bureau composé des représentants de l’Etat et du Conseil Régional, des représentants du monde académique, de HDFID, de l’ADEME, des pôles d’excellence et de compétitivité, des organisations consulaires, des incubateurs, des sites d’excellence et parcs d’innovation, des centres de transfert de technologie, des représentants des organismes de formation et des territoires tête de réseau identifié dans le SRADDET. Chaque DAS se dote d’une feuille de route commune, s’organise pour préciser ces spécialisations, déterminer les segments et marchés porteurs, identifier les formations en lien avec ces secteurs, identifier les projets et au final susciter des collaborations entre les acteurs.

Les bureaux de ces 7 DAS sont à comprendre comme de véritables « usines à projet » pour les entreprises et les laboratoires, capables de mobiliser les fonds régionaux, nationaux et européens et susciter des lauréats aux AAP lancés par ces instances, bref en un mot œuvrer à la transformation économique et sociale du territoire régional.

Newsletter

Nos anciennes newsletters consultables

Pour recevoir toutes nos actualités,
abonnez-vous à notre newsletter