Newsletters Espace adhérent
Nos actualités

< Retour

Le salon Smart Energy

17 Juil. 19

Le salon Smart Energy Expo se déroulait à Paris les 17 et 18 juin derniers et mettait en avant de nouveaux outils financiers et numériques d’aide à la décision pour accélérer la transition énergétique.

Le cabinet d’audit financier Mazars a présenté une étude intitulée : « Financer la transition énergétique : entre volontarisme et réalité économique » réalisée auprès de 270 dirigeants et décisionnaires privés et publics. En voici quelques conclusions :

  • La transition énergétique est une priorité à 57% pour les entreprises et à 86% pour les acteurs publics ; elle a pour première vocation les énergies renouvelables, la lutte contre le réchauffement climatique et les économies d’énergie ;
  • Les investisseurs sont en retrait sur ce sujet : 64% déclarent que la transition énergétique n’est pas une priorité et 54% n’ont pas d’intérêt spécifique à investir dans des actifs verts. Paradoxalement, 80% pensent que les acteurs financiers ont un rôle majeur à jouer ;
  • 80% des investisseurs ne mènent pas de politiques de désinvestissement des énergies fossiles, toujours autant plébiscitées du fait de leur rendement élevé ;
  • Devant ce constat, l’investissement vert doit donc changer d’image. C’est la finalité du nouveau label du Ministère « Greenfin » qui a pour but de garantir la qualité verte des fonds d’investissement et ainsi attirer de nouvelles sources de financement.

Accompagner le changement, c’est la mission d’Enogrid qui aide les parties prenantes à la mise en place et au suivi d’opérations d’autoconsommation collective pour les parties administratives et techniques. « La complexité du processus et les changements réglementaires successifs sont autant de barrières qu’Enogrid souhaite rompre » affirme Rémi Bastien, fondateur de cette jeune société. Au delà de la partie conseil, une plateforme logicielle permet de simplifier la gestion au quotidien et de bénéficier d’analyses automatisées sur la performance de l’installation.

Le numérique continue donc à générer des outils dans tous les domaines de la transition énergétique. On notera lors du salon le lancement de la nouvelle version de la suite logicielle Eveler permettant aux consommateurs d’électricité de suivre leur courbe de charge et d’anticiper des dépassements de puissance souscrite.

On a aussi pu remarquer la solution Sunnyshark. Comment baisser la facture énergétique des piscines ? Venue de la Réunion, cette société permet aux gestionnaires de centres aquatiques d’optimiser leurs consommations énergétiques en fonction des besoins et des ressources en énergie instantanés et futurs. Un smart grid à l’échelle de la piscine, en toute simplicité !

De par la diversité des solutions présentées, le salon a pu mettre en évidence que le facteur limitant à la transition n’est pas technologique mais bien humain. Devant nos réticences et nos habitudes de pensées, de nouveaux acteurs et solutions existent déjà pour faire éclore de nouveaux comportements d’investissement, d’exploitation et d’usage pour développer les territoires bas carbone. Pour en savoir plus, ne manquez pas le prochain événement d’Innoenergy : « Humanising the energy transition » qui se déroulera à Paris le 3 et 4 octobre prochain.

Newsletter

Nos anciennes newsletters consultables

Pour recevoir toutes nos actualités,
abonnez-vous à notre newsletter