Newsletters Espace adhérent
Nos actualités

< Retour

La CUD fait appel à KDE Energy pour identifier son potentiel éolien urbain

27 Déc. 18

KDE Energy, labellisée PM3E, réalise une étude pour accompagner la Communauté Urbaine de Dunkerque (C.U.D) dans sa stratégie ambitieuse qui vise à multiplier par trois sa production d’énergies renouvelables sur son territoire. 

Dans ce cadre, la CUD a lancé un appel d’offres afin d’étudier la faisabilité de l’installation d’éoliennes urbaines à axe vertical sur les toitures des bâtiments publics communautaire. Cette mission a été confiée à KDE Energy France, et il s’agit pour KDE d’identifier et de proposer à la C.U.D 20 sites potentiels pouvant accueillir une éolienne d’une puissance de maximum 36 kW (étape 1), puis d’affiner l’analyse pour en sélectionner 7, validés par la C.U.D, dont la faisabilité technique et économique sera poussée étudiée en détail (étape 2).  

L’étude doit permettre de sélectionner les bâtiments les mieux adaptés à l’installation d’éoliennes à axe vertical et à démontrer la faisabilité économique et technique de ce type de technologie.

La méthodologie adoptée pour mener à bien cette étude est la suivante : à partir des données, documents, et niveaux de priorité fournis par la CUD, KDE Energy France réalise une analyse documentaire de la présélection des bâtiments de la liste du patrimoine communautaire. Cette première analyse tient notamment compte des aspects relatifs à la conformité règlementaire. Un premier échange avec le groupe de travail permet ensuite de dresser l’ordre des priorités considérées afin d’établir la liste des 20 sites à pré-étudier (étape 1)

Une analyse multicritères est ensuite menée sur ces 20 sites afin de choisir les 7 les plus propices à l’installation d’une éolienne à axe vertical.

L’analyse multicritères se fonde sur les éléments suivants :

  • Critères techniques: pente de la toiture, encombrement sur la toiture et état de la toiture ;
  • Critères de production: potentiel éolien ;
  • Critères de consommation: profil de consommation électrique présentant une propension à une autoconsommation à plus de 70% ;
  • Critères règlementaires: nécessité d’une autorisation urbanistique, protection du bâtiment au niveau patrimonial, présence de servitudes ;
  • Critères d’intégration: localisation (panachage), impact paysager, composition de l’environnement à proximité (impact sonore) ;
  • Critères financiers: première estimation budgétaire de l’investissement à réaliser.

Une fois les 7 sites sélectionnés, une analyse fine viendra confirmer la possibilité ou non d’implanter des éoliennes urbaines à axe vertical sur les toitures des bâtiments communautaires, ou sur des mâts implantés sur des terrains communautaires (étape 2). Cette analyse portera sur les éléments suivants :

  • Diagnostic des charges induites par l’éolienne sur la structure du bâtiment et vibrations potentielles ;
  • Elaboration de scénarios de consommation électrique et de production ;
  • Calcul des taux d’autoconsommation et d’autoproduction et impact sur le réseau électrique de manière à classer les bâtiments par typologie de système ;
  • Définition du suivi des installations;
  • Etude de la faisabilité économique des installations d’autoconsommation ;
  • Rédaction d’un cahier des charges-type pour une installation.

 

 

Newsletter

Nos anciennes newsletters consultables

Pour recevoir toutes nos actualités,
abonnez-vous à notre newsletter