Newsletters Espace adhérent
Nos actualités

< Retour

Décarboner nos activités : tous les gagnants ont joué !

05 Fév. 21

Brainergies (www.brainergies.com) propose une démarche transversale, systémique et pragmatique de la décarbonation des entreprises. Cette approche s’adresse aux dirigeants d’entreprises puis de proche en proche à leurs salariés, clients, fournisseurs et acteurs locaux qui les entourent. L’énergie dans ses composantes techniques et économiques y a évidemment toute sa place mais pas que… Le volet humain occupe une place importante : décarboner ses activités c’est aussi conduire une transformation.

La pression monte sur nos entreprises. La société civile, le régulateur, les actionnaires, les investisseurs et financeurs nous demandent des comptes sur notre empreinte carbone. Nos clients et collaborateurs ne sont pas en reste. Mais disons-nous les choses: les contraintes sont plus claires que les chemins à emprunter et les bénéfices à en tirer. L’empreinte carbone de nos entreprises est, pour l’essentiel, le résultat de notre gestion de l’énergie. Et l’énergie c’est diffus, technique, donc pas toujours immédiat à appréhender. Pourtant, de nombreuses entreprises se sont mises en marche avec un éventail éloquent de réalisations, de démarches et de bénéfices. Nous nous sommes inspirés d’une centaine d’entre elles pour comprendre comment aborder la décarbonation de la meilleure façon et en avons tiré enseignements et principes d’action.

1° enseignement : il peut y avoir 2 gagnants, la planète et l’entreprise

Les bénéfices d’une stratégie énergétique bas carbone vont bien au-delà des économies d’énergie : amélioration de la performance opérationnelle grâce à des cycles de production simplifiés ou fiabilisés, des équipements qui vivent plus longtemps, différenciation commerciale avec des offres innovantes, créativité et engagement des collaborateurs qui participent à une cause qui leur tient à cœur. La liste est longue. Intégrer tous ces bénéfices dans la prise de décision, dans une approche que l‘on peut qualifier de « ROI étendu », est le seul moyen pour faire les bons choix.

Percevoir cette valeur étendue demande le regard de toutes les fonctions de l’entreprise. Elle doit aussi être replacée dans le cadre général de sa stratégie. Le meilleur endroit pour l’appréhender est par conséquent le comité de direction de l’entreprise, de la business unit ou du site.

La bonne tactique : mettre le sujet à l’agenda des dirigeants en connectant la décarbonation à la stratégie de l’entreprise et leviers de son compte d’exploitation.


2° enseignement : jouer à plusieurs multiplie les chances de gagner

Jouer avec les équipes
Si l’énergie semble diffuse c’est parce qu’elle est au cœur de toutes nos activités. C’est la bonne nouvelle : les leviers d’action ne manquent pas. De nombreuses consommations d’énergie, et donc d’émissions de CO2, sont les passagères clandestines de nos usages et pratiques. Certaines voyagent léger, se repèrent facilement (nos déplacements, nos outils digitaux, l’utilisation et le pilotage de nos bâtiments) et peuvent être diminuées à moindre coût. D’autres sont enfouies au cœur des processus de production et de nos chaînes logistiques. Il faut alors retrouver le « juste besoin » en revisitant les process et pratiques : éviter de refroidir ce qu’on a chauffé ou de chauffer ce qu’on a refroidi, parcourir des kilomètres inutilement avec des modes de transport très carbonés.
La bonne tactique : associer les collaborateurs pour comprendre les contraintes qui justifient les pratiques et engendrent les résistances, changer certaines règles du jeu, les embarquer en leur donnant envie d’agir.

Jouer avec les fournisseurs, les clients, les acteurs du territoire
Les décisions prises par les entreprises sur leurs achats, leur chaîne logistique, leur conception produit ont un impact majeur sur l’empreinte carbone. Les parties prenantes y sont de plus en plus attentives et les en tiennent pour responsables. Les entreprises qui ont bien joué ont transformé cette contrainte en opportunité.

Elles ont enrichi leur offre pour contribuer à la décarbonation des activités de leurs clients. Ce pisciniste l’a fait : il propose une couverture de piscine qui stocke l’énergie solaire le jour et la restitue la nuit. Ce fabricant d’équipements de transport également : il permet à ses clients opérateurs non seulement d’économiser de l’énergie mais de réinjecter sur le réseau l’énergie dissipée au freinage.

Avec leurs fournisseurs, elles ont intégré l’empreinte carbone dans les cahiers des charges et ont impliqué leurs fournisseurs dans une démarche d’éco-conception qui ont à leur tour développé des offres compétitives et différenciantes.
Avec les acteurs du territoire elles ont exploité des opportunités de symbiose : acheter ou vendre des déchets à potentiel énergétique ou des surplus d’énergie, chaleur ou électricité.

La bonne tactique :

  • impliquer les fournisseurs de rang 1,
  • approfondir les besoins et les leviers de valeur clients,
  • collaborer avec les acteurs du territoire : réseaux d’entreprises actifs sur la décarbonation, acteurs économiques impliqués dans les plans climat air-énergie territoriaux….

 

3° enseignement : choisir les bonnes cartes

Les entreprises qui se lancent n’attendent pas les solutions miracles de demain. De nombreuses solutions existent qu’il s’agisse de solutions techniques, de modes de financement, de démarches de mobilisation, d’outils de management. La veille que nous menons sur les réalisations et les résultats obtenus nous en convainc chaque jour.

La vraie question est d’en avoir la connaissance et de pouvoir y accéder de la manière la plus efficiente, c’est aussi bien entendu d’avoir les éléments pour sélectionner celles qui vont apporter le plus de valeur.

La bonne tactique : utiliser des « aiguilleurs » qui ont une vision large du paysage de solutions, savent orienter vers les solutions possibles au bon moment dans le parcours de l’entreprise et aident à faire le tri.

Ces enseignements ont largement inspiré nos pratiques d’accompagnement. Avec notre plateforme digitale, nous avons fait le choix de capitaliser en permanence sur les expériences des plus avancées pour en faire une source d’inspiration et de benchmark. Nous nous employons également chaque jour à susciter l’adhésion et l’envie d’agir des dirigeants, des collaborateurs, et de faciliter la collaboration avec leurs parties prenantes au travers de nos outils de mobilisation « Energy Explorer ». Enfin, soucieux de pérenniser les démarches engagées, nous nous assurons de mettre en place les connaissances et les bonnes « règle du jeu », celles qui donneront capacité et envie d’agir à tous !

Newsletter

Nos anciennes newsletters consultables

Pour recevoir toutes nos actualités,
abonnez-vous à notre newsletter