Newsletters Espace adhérent
Nos actualités

< Retour

Bordeaux expérimente la Smart City avec Spie et Citelum

11 Fév. 20

Bordeaux Métropole a confié à SPIE ICS, filiale de services numériques du groupe SPIE, la conception, la fourniture et la maintenance d’un système de télégestion d’équipements connectés dans le quartier Matmut Atlantique, à proximité du stade. Bordeaux Métropole souhaite évaluer sur un site test l’utilisation d’un réseau de télécommunication relatif à l’internet des objets à faible coût pour réduire les consommations énergétiques et collecter des informations sur un ensemble d’équipements publics afin d’optimiser les services proposés aux usagers par la métropole. Le projet vise notamment :

  • La réduction des consommations énergétiques et des coûts de maintenance de l’éclairage public,
  • La remontée d’information et le dialogue avec des équipements existants : automates de gestion de bâtiment, compteurs eau, gaz et électricité, capteurs environnementaux SMART Building et contrôle d’accès sur voirie.

Le marché comprenait la fourniture des capteurs, la fourniture et mise en œuvre d’un réseau IoT et la fourniture et mise en œuvre d’une solution applicative. 500 capteurs IoT (internet des objets) sur plus de 200 luminaires ainsi que sur des équipements publics variés : borne de recharge électrique, borne de contrôle d’accès sur voirie, containers de tri, poubelles, bâtiments publics (gestion technique et suivi énergétique). Chaque capteur pourra en mesurer non seulement la consommation énergétique mais aussi le mode de fonctionnement. Citelum, de son côté, met en œuvre les capteurs fournit par Spie, garde l’exploitation et la maintenance de l’éclairage et la responsabilité de la puissance électrique nécessaire.

La remontée d’informations se fait sur une plateforme unique, via un réseau dédié. Outre l’optimisation des consommations, le projet vise à prévenir les dysfonctionnements, à mieux comprendre les usages des habitants du quartier. Le cahier des charges de Bordeaux Métropole imposait de conserver une grande souplesse dans la gestion de l’éclairage public en proposant plusieurs scénarios de fonctionnement de l’éclairage : par rue, par lampadaire, lorsqu’un mouvement est détecté (piéton ou voiture) ou à l’inverse de manière constante, lorsque le public quittant le stade envahit les rues, enfin en gradation en fonction de l’éclairage naturel. Le tout se passe de manière automatique à distance et ne nécessite plus le déplacement d’équipes sur place. Les détections de pannes sont de même automatiques, sans déplacement physique, en fonction des relevés unitaires de consommation. Les détections de présence rendent possible la mesure de mouvement de foules et permettent au-delà d’un certain seuil d’appeler les forces de l’ordre. La ville peut fixer elle-même les règles d’éclairage (15 mn après le coucher du soleil jusqu’à 15 minutes avant le lever du soleil) et corrèle facilement les appels des habitants avec les défauts constatés sur l’éclairage (éclairage en journée, lampes grillées,..). Le système détecte automatiquement le niveau de remplissage des containers enterrés de déchets et optimise ainsi les tournées des éboueurs.

Spie a utilisé le protocole de télécommunication LORA (connexion radio bas débit et longue portée), assurant une grande autonomie pour des informations en faible volume et le standard ouvert OneM2M. Le système LORA est sécurisé : chaque capteur est pré-enregistré dans le système; la communication se déroule selon un chiffrement avec système d’authentification forte, prévenant l’intrusion malveillante d’un tiers sur l’éclairage public. Les capteurs sont équipés d’antennes radio ; si celles-ci tombent en panne, les capteurs gardent en mémoire un scénario de secours qui se met en marche automatiquement.

La phase d’expérimentation sur un quartier passée, le système sera généralisé à l’ensemble de l’agglomération : chaque municipalité pourra l’adapter en fonction de ses besoins mais toutes bénéficieront de l’effet mutualisation apporté par le système central de Spie.

Newsletter

Nos anciennes newsletters consultables

Pour recevoir toutes nos actualités,
abonnez-vous à notre newsletter