Newsletters Espace adhérent
Nos actualités

< Retour

Biogaz, toutes voiles dehors !

08 Nov. 21

51 unités de production de biogaz injecté sont désormais en service dans les Hauts-de-France ; la dernière en date vient d’être démarrée à Framecourt près de Saint Pol sur Ternoise dans le Pas de Calais, annonce Bruno Waterlot, chef de projets biométhane chez GRDF. 4, voire 5 unités supplémentaires devraient entrer en service d’ici la fin de l’année. La chambre d’agriculture comptait au 31 août dernier 82 unités de biogaz en fonctionnement, dont 77 en voie liquide infiniment mélangée et 5 en voie sèche (discontinue ou continue) ; parmi ces 82 unités, on peut compter 18 unités de micro-méthanisation qui cogénèrent et encore 30 unités de taille standard, en cogénération également.

Ces chiffres de production du précieux gaz vert tombent à pic, au moment où une étude lancée par GRDF à l’occasion de la journée mondiale de l’énergie démontre l’intérêt grandissant de la population pour les gaz renouvelables : 88 % des habitants des Hauts-de-France ont une image positive du gaz vert, 78% pensent que c’est une énergie d’avenir et 63% ont déjà entendu parler du biométhane, surtout dans l’Aisne et l’Oise. Avec un réseau de 24 800 km la région Hauts-de-France est une région fortement consommatrice de gaz : un foyer sur 2 utilise le gaz pour se chauffer.

Les prix du gaz augmentent, dira-t-on. Cela est vrai mais le paradoxe est que le prix de revient du biogaz atteint désormais le prix du gaz naturel. Didier Cousin, directeur territorial GRDF Hauts-de-France rappelle le rôle incontournable du gaz dans le mix énergétique : l’objectif à 2050 est d’atteindre 100% de gaz renouvelable. De notre côté, dans le cadre d’une étude financée par l’Ademe, Pôlénergie fait la démonstration qu’en valorisant le CO2 émis par les unités de méthanisation existantes et futures en le combinant avec de l’hydrogène décarboné pour faire du méthane de synthèse (méthanation), notre région deviendrait en 2050 exportatrice nette de gaz décarboné (biométhane et méthane de synthèse).

Toutes ces perspectives seront présentées lors de METHA’MORPHOSE (https://www.methamorphose.org/fr/methamorphose2021 ), l’événement incontournable du biométhane injecté des Hauts-de-France, le 2 décembre prochain au palais des sports Pierre Ratte à St Quentin dans l’Aisne.

Organisé par le CORBI (Collectif Opérationnel Régional du Biométhane Injecté), il attend plus de 700 participants et cible tout autant le monde agricole, les collectivités que les filières industrielles. Le cluster Méthania, animé par la Chambre de commerce internationale et Pôlénergie, sera présent : une occasion unique d’échanger et trouver les premiers éléments de réponse pour bâtir son projet de méthanisation.

Newsletter

Nos anciennes newsletters consultables

Pour recevoir toutes nos actualités,
abonnez-vous à notre newsletter