Newsletters Espace adhérent
Nos actualités

< Retour

ArcelorMittal : l’économie circulaire en actes

20 Jan. 20

ArcelorMittal Dunkerque dans les Hauts-de-France compte 4 sites de production : Dunkerque, Mardyck, Desvres et Montataire pour 5000 emplois directs. Le site de Dunkerque est l’usine de production de brames (bloc d’acier de 30 tonnes) et coils (bobine de tôle issue soit du laminage à chaud), il a été créé en 1962, compte 3300 salariés et comprend une cokerie, 2 chaînes d’agglos, 3 convertisseurs, 3 machines à coulée continue et un train à chaud ; il expédie 7 millions de tonnes d’acier par an aux 6 sites de finishing du groupe AMAL dont 3 situés dans les Hauts-de-France. Le site de Mardyck remonte à 1973, compte 650 salariés et est spécialisé dans le décapage, le laminage à froid et la galvanisation. Le site de Montataire est le plus ancien (1840) ; il compte 550 salariés et se spécialise dans la galvanisation et les revêtements organiques. Enfin le site de Desvres date de 1958 et se spécialise dans la galvanisation avec 110 salariés.

Le site de Dunkerque consomme 36 TWh d’énergies par an dont 75% sous forme de charbon. L’ensemble des usines du groupe bénéficie d’une certification ISO 50001 depuis juin 2017 et s’est doté d’un plan de réduction des consommations de 4% d’ici fin 2020.

Plusieurs projets de valorisation de la chaleur fatale ont été développés par le groupe AMAL. C’est tout d’abord l’usine de Dunkerque qui depuis 1985 récupère la chaleur fatale des agglos 2 et 3 pour livrer en moyenne 75-80 GWh par an au réseau de chaleur de la ville de Dunkerque exploité par Dalkia et éviter ainsi 450 000 tonnes de CO2. C’est aussi à partir de 2020, l’extension du réseau de chaleur de Grande Synthe exploité par Engie Cofely qui s’alimente en chaleur à partir de 2 chaudières au sein d’ArcelorMittal qui brûle les gaz sidérurgiques pour une puissance de 5,3 MW et 25 GWh/an. C’est enfin le projet de réseau de chaleur vers le centre aquatique de Desvres, basé sur la récupération de chaleur sur le circuit de refroidissement de l’unité de galvanisation.

Le site de Dunkerque réfléchit actuellement à l’utilisation des gaz sidérurgiques couplés à une chaudière biomasse pour chauffer 10 000 m2 d’ateliers. Enfin la société Ecotech Ceram, prix de l’innovation ArcelorMittal, propose au site de Dunkerque une solution innovante de stockage temporaire de chaleur pour palier les écarts de temps entre émissions de chaleur fatale et besoins de valorisation de cette chaleur.

Newsletter

Nos anciennes newsletters consultables

Pour recevoir toutes nos actualités,
abonnez-vous à notre newsletter